Les risques de placement de trésorerie en cryptomonnaies

Dans un environnement financier en constante évolution, les cryptomonnaies s’affirment comme un élément clé du paysage monétaire futur. Les entreprises, devant cette réalité, explorent de nouvelles opportunités notamment la possibilité d’allouer une partie de leur trésorerie en cryptoactifs.

Un nombre croissant d’entreprises considère les cryptomonnaies comme une option envisageable pour y placer une partie de leur trésorerie excédentaire. Bien qu’elles soient connues pour leur volatilité avec des prix pouvant s’envoler comme s’effondrer, les cryptos reposent sur une technologie d’avenir que les entreprises commencent tout juste à cerner. L’allocation d’une fraction de la trésorerie aux cryptomonnaies peut être pertinente mais n’est pas sans défis, exposant les entreprises souhaitant y investir à des risques.

I. Risque lié à la volatilité

La volatilité importante est l’une des caractéristiques les plus distinctifs lorsque l’on parle de cryptoactifs. Le prix d’une cryptomonnaie peut connaître des variations considérables en un laps de temps très court (exemple le cours de l’UST passant de 60$ à moins de 5$ en 24 H). Ce caractère volatile du marché expose à des risques importants si aucun plan au préalable n’a été établi. La volatilité observée sur le marché des cryptoactifs trouve son origine dans de nombreux facteurs, étant principalement influencée par la taille relativement petite du marché.

Avec une capitalisation totale s’élevant à 1320 milliards, le secteur des cryptomonnaies reste minime en comparaison au marché action avec des géants tels qu’Apple, dont la capitalisation boursière atteint plus de deux mille milliards. C’est la raison pour laquelle les facteurs traditionnels de volatilité, tels que les fluctuations de l’offre et de la demande, les changements dans la réglementation, les avancées technologiques et les événements macroéconomiques, ont un impact disproportionné sur les cryptomonnaies.

Prenons pour exemple le dernier mouvement haussier du marché : comme cela a été observé lors de précédentes périodes de forte croissance, le bitcoin a subi d’importantes fluctuations. Durant le bull market (phase ascendante), qui a duré approximativement un an à compter du 10 mars 2020, son prix a grimpé de 1600%, passant de 4.000$ à près de 65.000$. Cependant, la volatilité ne se manifeste pas uniquement à la hausse. En effet, à partir du 8 novembre 2021, le marché est entré en bear market (phase baissière), également caractérisée par une forte instabilité, au cours de laquelle le prix du bitcoin a chuté de plus de 77% en l’espace d’un an. Le schéma ci-dessous illustre nos propos.

Source : TradingView

Comment cette volatilité peut affecter la trésorerie de l’entreprise ?

Pour une entreprise, investir une partie de sa trésorerie en cryptoactifs peut présenter un risque financier important. Prenez l’exemple d’une forte baisse du prix d’une cryptomonnaie ; cela pourrait provoquer une dévaluation rapide de l’investissement initial, impactant directement et négativement la santé financière de l’entreprise.

MicroStrategy sert d’exemple éloquent en la matière. L’entreprise a choisi d’investir une fraction conséquente de ses liquidités en Bitcoin, pariant sur ce que Andrew Kang, le directeur financier, et Michael Saylor, le PDG, décrivent comme un « contexte prometteur, marqué par un intérêt croissant des institutions« .

Toutefois, cette initiative audacieuse n’a pas été sans conséquences sur les finances de l’entreprise. Malgré les turbulences, MicroStrategy est parvenue à afficher un bénéfice net de 22,2 millions de dollars au deuxième trimestre, en contraste frappant avec la perte nette d’1,1 milliard de dollars enregistrée à la même période l’année précédente. Bien que l’entreprise ait connu des fluctuations financières extrêmes, son revenu total est demeuré stable, se chiffrant à 120,4 millions de dollars. Seul l’avenir nous révélera si cette stratégie d’investissement en Bitcoin s’avérera payante à long terme, ou si elle risque, à l’inverse, de compromettre les réserves de liquidités de la société.

Les moyens de minimiser le risque lié à la volatilité.

La maîtrise de la volatilité inhérente aux cryptomonnaies est partiellement atteignable au moyen de stratégies d’investissement prudentes et réfléchies. Les entreprises ont la possibilité de modérer leur risque en allouant une fraction restreinte de leur liquidité aux cryptoactifs, ou en se servant d’instruments financiers tels que les que les futures pour couvrir leurs positions. De plus, une veille constante du marché, alliée à une compréhension approfondie des cryptomonnaies, peut aider les entreprises à bien y investir. L’expression populaire conseillant de ne pas « mettre tous ses œufs dans le même panier » trouve une résonance particulière dans l’univers du web 3. Ainsi, les cryptomonnaies devraient être envisagées comme un élément diversifiant au sein d’un portefeuille d’investissements, à condition que cela soit exécuté de manière intelligente et mesurée.  

Toutefois, il est important de souligner que, malgré l’application de ces stratégies de gestion du risque, la volatilité demeure un risque important à l’investissement en crypto. Il est impératif pour les entreprises d’être pleinement conscientes des risques encourus avant de se lancer dans ce type d’investissement.

II. Le risque de régulation

Le secteur des cryptomonnaies est relativement récent et n’est pas encore reconnu en tant que devise officielle par la Banque Centrale Européenne. Cette situation engendre une certaine ambiguïté en matière de réglementations applicables à leur usage. À titre d’exemple, les banques peuvent interrompre les transactions financières entre vos comptes personnels et les plateformes dédiées aux cryptomonnaies du type Binance, sous prétexte de lutte contre le blanchiment d’argent. Il est donc important, avant de vous engager dans l’investissement en cryptomonnaies, d’informer votre banque à propos de vos intentions afin d’éviter tout refus potentiel de votre investissement.

Incertitude réglementaire ?

En France le domaine des cryptos est marqué par un flou réglementaire, contribuant à accroître les risques associés aux investissements dans ces actifs numériques. Cependant, il est important de noter que l’utilisation des cryptomonnaies à des fins d’investissement, à l’instar de la démarche adoptée par Tesla, ne soulève aucune difficulté juridique spécifique. En clair, l’acquisition de cryptomonnaies par une entité corporative est parfaitement légale.

D’un point de vue comptable, le web 3 se dote progressivement de ressources et de directives sur la façon de traiter les cryptos. Si vous investissez dans des cryptomonnaies simplement dans le but de diversifier vos investissements, ces dernières seront considérées comme une partie de vos liquidités. Tant que ces cryptomonnaies ne sont pas vendues, cela n’a pas d’effet sur vos impôts. Cependant, dès lors que vous décidez de les vendre, il est impératif de déterminer la plus-value ou la moins-value réalisée, ce qui peut s’avérer compliqué. Heureusement, il existe des entreprises françaises spécialisées telle que Cryptoaccounting, Comptacrypto, pour vous assister dans le traitement de la pré-comptabilité.

III. Le risque de sécurité

La blockchain est une technologie révolutionnaire pour le stockage et la transmission de données, caractérisée par sa transparence, sa robustesse en matière de sécurité et son fonctionnement décentralisé, exempt d’entité central de contrôle. Elle a été conçue initialement pour éliminer les risques de falsification grâce à son processus de vérification décentralisé.

Les cryptomonnaies sont des actifs numériques qui sont construits sur cette technologie, ce qui leur permet de bénéficier de la sécurité et de tous les avantages qu’offre cette technologie. Cependant, bien que la blockchain offre un niveau de sécurité supérieur, elle n’est pas exempte de vulnérabilités d’origine humaines, en témoignent les cas de piratage de wallet (phishing) ou la perte des clés privées.

Hot wallet VS Cold wallet :

Assurer la sécurité de ses cryptomonnaies n’est pas toujours facile. Comme souligné précédemment le risque humain est élevé, le vol de portefeuilles numériques est encore fréquent. Il s’avère donc important de maîtriser la distinction entre « Hot wallet » et « cold wallet« .

Un Hot wallet est en permanence lié à internet, le rendant plus vulnérable aux attaques informatiques, par exemple, lorsqu’un employé interagit involontairement avec un e-mail malveillant (phishing). À l’inverse, un cold wallet est déconnecté du réseau internet, conférant ainsi un niveau de sécurité nettement supérieur et minimisant considérablement les risques de piratage.

Comment les entreprises peuvent sécuriser leurs investissements.

Afin de protéger leurs investissements en cryptomonnaies, les entreprises ont à disposition plusieurs stratégies. Dans un premier temps, elles peuvent opter pour un cold wallet du type Ledger pour stocker leurs cryptos. De plus les entreprises peuvent également recourir à des plateformes dédiées à la protection de la trésorerie en crypto tel que Safe avec l’utilisation d’un multisig (une adresse multisig nécessite plusieurs signatures pour effectuer une transaction). De cette manière, les sociétés peuvent maximiser la sécurité et le contrôle de gestion.

IV. L’impact sur la réputation de l’entreprise

Le secteur des cryptomonnaies séduit une audience de plus en plus variée. Selon Une étude de KPMG pour le compte de l’ADAN mentionne que, 10% des Français ont déjà placé des fonds dans les cryptomonnaies ou les NFT, un pourcentage légèrement supérieur à ceux qui possèdent des actions de manière directe (6,7%). Cependant, cet attrait croissant pour les cryptomonnaies ne signifie pas pour autant un désintérêt pour d’autres types d’investissements. De fait, 76% des investisseurs en cryptomonnaies allouent moins de 10% de leur épargne totale à cette catégorie d’actifs. Ces évolutions illustrent un changement dans la perception des cryptomonnaies par le public français.

Comment l’investissement dans les cryptomonnaies peut affecter la réputation d’une entreprise ?

L’action d’investir dans les cryptomonnaies par une entreprise peut être interprété de diverses manières. D’une part, il y a ceux qui percevront l’entreprise comme étant à la pointe des nouvelles technologies de rupture captant ainsi l’attention d’un public avant-gardiste. D’autre part, étant donné les risques associés à ces actifs, cela pourrait également être perçu comme une décision imprudente, en particulier si l’entreprise venait à essuyer des pertes.

La stratégie optimale pour une entreprise souhaitant investir une partie de sa trésorerie en crypto est d’adopter une approche transparente. Discuter ouvertement de ses investissements en cryptomonnaies, tout en exposant les mesures prises pour atténuer les risques ainsi qu’expliquer les bénéfices associés ?

V. Conclusion

Les cryptomonnaies tel que le Bitcoin ouvre de nouvelle opportunité financière pour les entreprises, bien qu’elles puissent également être source de complications. Leur valeur est susceptible de fluctuer brusquement, les réglementations les encadrant sont en constante évolution, et elles peuvent influencer la perception de l’entreprise. Il est donc impératif pour toute société envisageant d’investir dans les cryptomonnaies de mûrement réfléchir aux implications potentielles et de mettre en place une stratégie réfléchie pour profiter pleinement de ce marché d’avenir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Découvrez nos autres articles

A question?

The latest articles

Parlons Crypto
10Mar

Parlons Crypto

Houssen Issouf Aly a eu l'opportunité de participer à…

Crypto Media
28Feb

Crypto Media

Retrouvez dans cet article, l'ensemble des interventions de notre…

Freelance : Comment se faire payer en cryptomonnaies
26Dec

Freelance : Comment se faire payer en cryptomonnaies

Pour les Freelances naviguant dans le secteur du web3,…

PSAN : les spécificités comptables

Alors que l’écosystème des cryptomonnaies en France est encore…

Quel logiciel de pré-comptabilité pour vos transactions cryptos ?
12Dec

Quel logiciel de pré-comptabilité pour vos transactions cryptos ?

La gestion comptable des actifs numériques représente un défi…

Comparaison des portefeuilles crypto pour les entreprises en 2023

Choisir un portefeuille crypto adapté à votre entreprise n’est…

Percevoir son salaire en Bitcoin ?
28Nov

Percevoir son salaire en Bitcoin ?

Peut-on rémunérer les employés en cryptomonnaies ?

Tout ce qu’il faut savoir sur la comptabilité et la fiscalité des NFT
21Nov

Tout ce qu’il faut savoir sur la comptabilité et la fiscalité des NFT

L’adoption progressive des jetons non fongibles (NFT) dans l'économie…